À l’espace natal

  • Grâce à l’équipe pluridisciplinaire ainsi qu’aux équipements dont dispose l’Espace Natal, l’ensemble de vos consultations, de vos échographies obstétricales, de vos cours de préparation à l’accouchement et de vos examens du suivi de grossesse peuvent être réalisés au sein du centre (à l’exception des examens biologiques réalisés en laboratoire).
  • La Sage femme qui suit votre grossesse vous remettra votre calendrier de grossesse personnalisé à l’occasion de la première consultation prénatale.

Suivi de grossesse

Le calendrier de votre grossesse à Paris - Espace Natal

À l’espace natal

  • Grâce à l’équipe pluridisciplinaire ainsi qu’aux équipements dont dispose l’Espace Natal, l’ensemble de vos consultations, de vos échographies obstétricales, de vos cours de préparation à l’accouchement et de vos examens du suivi de grossesse peuvent être réalisés au sein du centre (à l’exception des examens biologiques réalisés en laboratoire).
  • Le gynécologue-obstétricien ou la sage femme qui suit votre grossesse vous remet votre calendrier de grossesse personnalisé à l’occasion de la première consultation prénatale.

Pendant la grossesse, la santé de la future maman et celle de son bébé sont au cœur des préoccupations de l’équipe de professionnels qui la suit. Ce suivi s’articule autour d’un agenda précis : le calendrier de grossesse.

Le calendrier de grossesse

Le calendrier de grossesse est un outil de référence pour planifier les différentes étapes de la grossesse. Véritable aide-mémoire, il accompagne les patientes semaine après semaine. Il permet de fixer les consultations, les échographies, les cours et les examens prénataux en fonction du début de la grossesse et de la date prévue d’accouchement (DPA).

Généralement, si aucune complication n’a été détectée lors de la visite préconceptionnelle, le suivi de grossesse s’organise de la façon suivante :

  • 7 consultations prénatales : une par mois à partir du deuxième mois de grossesse
  • 3 échographies de dépistage : une par trimestre
  • 7 cours de préparation à l’accouchement avec votre sage-femme
  • des examens biologiques de dépistage et examens complémentaires
Mois 2
(7-11 SA)
Mois 3
(12-15 SA)
Mois 4
(16-20 SA)
Mois 5
(21-24 SA)
Mois 6
(25-28 SA)
Mois 7
(29-32 SA)
Mois 8
(33-36 SA)
Mois 9
(37-41 SA)

Lorsque la femme enceinte présente une particularité ou une pathologie pouvant nuire au bon déroulement de la grossesse, le suivi requiert une surveillance étroite avec des consultations plus fréquentes et des examens complémentaires.

Note d’expert :

  • Pour être sur de pouvoir bénéficier de vos droits et de vos avantages socio-économiques, il faut d’ores et déjà penser à remplir vos démarches administratives.

Note d’expert :

  • Un bilan dentaire est vivement conseillé en début de grossesse. Celui-ci est pris en charge par la Sécurité Sociale.

Comment dater sa grossesse ?

En moyenne, une grossesse dure entre 270 et 280 jours soit environ 9 mois.
Mais pendant la grossesse, la datation est évaluée en semaine de grossesse (SG) ou de semaine d’aménorrhée* (SA).
* Aménorrhée signifie absence de menstruations

Par définition, la grossesse démarre lorsqu’un ovule et un spermatozoïde se rencontrent et fusionnent : c’est la fécondation.
Classiquement, la fécondation a lieu suite à l’ovulation, autour du 14ème jour du cycle*, soit pile au milieu d’un cycle de 28 jours.
* Le premier jour du cycle correspond au premier jour des règles

  • – Lorsque l’on parle de semaine de grossesse, on considère comme point de départ le jour présumé de la fécondation. Une grossesse de 9 mois est donc équivalente à 39 semaines de grossesse.
  • – Lorsque la grossesse est exprimée en semaine d’aménorrhée, on calcule le nombre de semaines écoulées depuis le premier jour des règles. Une grossesse de 9 mois est donc équivalente à 41 semaines d’aménorrhée.

En résumé : lorsque le médecin exprime la grossesse en semaine d’aménorrhée, il ajoute les deux semaines d’absence de règles à la date présumée de l’ovulation.

Semaine d’Aménorrhée (SA) = Semaine de Grossesse (SG) + 2

Par exemple, la 22ème semaine d’aménorrhée correspond à la 20ème semaine de grossesse (22= 20 + 2).

La norme internationale utilisée par les médecins veut que la grossesse soit exprimée en semaine d’aménorrhée.
Une grossesse normale dure environ 9 mois. Accoucher à terme correspond en réalité à accoucher dans le 9ème mois de grossesse, soit entre la 37ème et la 41ème semaine de grossesse.
En France, le terme de la grossesse est de 41 semaines d’aménorrhée. Dans les pays anglo-saxons et dans la majorité des pays du monde, il est de 40 semaines d’aménorrhée.

Selon les statistiques :

  • – 60% des femmes enceintes accouchent autour de 40 semaines d’aménorrhée (+/- 2 jours)
  • – 20% des femmes accouchent entre 37 et 40 semaines d’aménorrhée
  • – 20% des femmes accouchent entre 40 et 41 ½ semaines d’aménorrhée

Comment connaître sa date prévue d’accouchement ?

Lors de la première visite prénatale, le médecin évalue votre date prévue d’accouchement (DPA) grâce à l’échographie de datation. Avant cette première visite, il est possible de calculer approximativement sa DPA.

Calculer sa date prévue d’accouchement peut sembler un véritable casse-tête, pourtant il existe une méthode simple et rapide pour le faire de tête (ou à l’aide d’un calendrier). Soustraire trois mois à la date du début des dernières règles et ajouter 14 jours permet de trouver le terme de 41 semaines d’aménorrhée.

DPA = premier jour des dernières règles – 3 mois + 14 jours

Concrètement, si la date du début de vos dernières règles est le 10 juillet votre date prévue d’accouchement sera le 24 avril de l’année suivante.
10 juillet – 3 mois = 10 avril + 14 jours = 24 avril de l’année suivante

Note d’expert :

  • Rappelons que la date prévue d’accouchement (DPA) est une estimation basée sur une moyenne et que d’autres facteurs peuvent avoir un impact sur la date de l’accouchement.
    Lorsqu’il est impossible de se référer à la date des menstruations, le médecin utilise l’échographie pour déterminer le début de la grossesse.